Nous avons aménagé une zone de décontamination

La rentrée des classes en période de COVID peut amener bien des questionnements sur le retour à la maison de nos tout-petits. Comment gérer nos allées et venues pour éviter de faire entrer le coronavirus dans nos foyers? De nouvelles habitudes sont à prendre et je souhaitais vous partager les miennes afin que vous puissiez vous en inspirer.


Je suis l'heureux père de 2 enfants en bas âges. Un garçon et une fille, Alexandre et Zoé. À la maison, ma femme et moi avons aménagé une zone de décontamination! Oui! Vraiment!


Il s'agit d'un espace suffisamment grand pour y laisser les sacs à main, sacs à dos, sacs de commissions ainsi que les souliers, clés, manteaux et portefeuilles. Tout ce qui a été touché sans précaution pendant nos déplacements ne va pas plus loin puisque, selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, le virus survit de 48 à 72 heures sur le plastique et l'acier inoxydable, et 24 heures sur le carton et les tissus. Le risque de rapporter physiquement le virus à la maison

semble donc bien réel.


Il faut se souvenir que les mains restent le principal vecteur de transmission, nous avons donc à l'entrée une bouteille de solution hydroalcoolique à 60 % et tout le monde se désinfecte les mains avant de rentrer. Même mon petit garçon de 2 ans connait maintenant la méthode du lavage des mains en 7 étapes. Ceci nous permet de toucher aux poignées de porte et à la zone de décontamination tout en évitant de porter nos mains à notre visage à cette étape.


Pour nos téléphones, qui sont le cheval de Troie moderne des pathogènes, il va de soi qu'ils sont stérilisés avec des lingettes désinfectantes de type Clorox (ou Lysol) ou simplement vaporises à l'alcool isopropylique 70 % avant de sortir de notre zone de décontamination. Si nous avons visité des endroits plus à risque, nous retirons nos vêtements et les plaçons dans un panier à linge à même cette zone afin de les laver avec un détergent à lessive ordinaire plus tard. Ne pas oublier le lavage des mains lorsqu'on les manipulera plus tard.


C'est après cela que nous allons nous laver les mains au savon pendant au moins 30 secondes. Pour les enfants c'est sous forme de jeux que cela a été introduit dans leurs nouvelles habitudes.


Pour les jours où nous avons fréquenté un lieu plus à risque, et puisque les vêtements de la journée sont déjà enlevés et dans le panier à linge, nous avons déplacé le moment du bain et nous l'avons intégré à notre routine de retour de la garderie.


Il est aussi important d'éviter de se manipuler les cheveux avant et pendant la décontamination. Les cheveux longs sont attachés pendant les déplacements et lavés au retour tout comme les vêtements.


Puis en terminant petite tournée de nettoyage des surfaces qui ont été manipulées, comme les poignées de porte, les robinets, les meubles d'entrée, etc. Pour s'économiser du temps de frottage, nous laissons les articles non périssables dans la zone de décontamination pendant 48 à 72 heures.



Jérôme Henri Lavoie

Père de 2 enfants,

Pharmacien,

DG du Groupe Horizon Santé.

Cet article est aussi disponible dans le Magazine Horizon Santé, édition de la rentrée 2020.

Groupe Horizon Santé,

2905 rue de Celles, Québec, G2C 1W7

© Groupe Horizon Santé