Horizon Santé: un petit joueur qui aspire à jouer dans la cour des grands

Une nouvelle bannière est en émergence dans le milieu de la pharmacie. Le Groupe Horizon Santé, une branche issue du Groupe Lavoie Pharmacies de Québec, compte à ce jour 18 pharmacies affiliées à travers la province.

Par : Denis Méthot, Profession Santé

​ Son directeur général, le pharmacien Jérôme-Henri Lavoie, croit toutefois possible de dépasser la centaine dans le futur.


Y a-t-il de la place dans ce marché hautement concurrentiel pour accueillir un nouveau joueur à côté des géants déjà en place?


Oui, dit l’un des deux enfants du fondateur du Groupe Lavoie, Laurier Lavoie.

Les six premières pharmacies à avoir porté le nom Horizon Santé se trouvent à Montréal (3), au Lac-Saint-Jean (2) et en Beauce (1). Ces pharmacies indépendantes ont jeté les bases de la bannière en 2019.


Les douze autres pharmacies opèrent dans la ville de Québec et appartiennent à la famille Lavoie elle-même. Longtemps affiliées à Uniprix, elles ont changé de blason et d’appellation commerciale à l’automne 2020. Cette transition s’est effectuée en seulement deux semaines.

Une entreprise familiale À 65 ans, Laurier Lavoie est toujours actif dans le Groupe Lavoie, mais il a confié la gestion d’Horizon Santé à son fils. Le pharmacien Jérôme-Henri Lavoie

Âgé de 37 ans, Jérôme-Henri Lavoie a commencé très jeune à travailler dans les pharmacies familiales; d’abord aux caisses à 14 ans, puis comme assistant technique à compter de l’âge de 16 ans. Il est inscrit au Tableau de l’Ordre des pharmaciens du Québec depuis 2008.

Malgré son mandat à la tête d’Horizon Santé, Jérôme-Henri Lavoie exerce au moins 12 heures par semaine dans l’une des nombreuses pharmacies de la bannière à Québec, afin de garder le contact direct avec le public et de mettre en application les nouvelles activités professionnelles de la Loi 31. Le reste de son temps est consacré à l’expansion de la nouvelle bannière dont il a la responsabilité.

Lorsque Laurier Lavoie prendra sa retraite, il est déjà prévu que Jérôme-Henri et sa sœur Laurie-Ève, également pharmacienne, prendront sa relève à la tête du Groupe Lavoie Pharmacies.

Horizon Santé relève de Distribution Pharmaplus, une autre filiale appartenant à la famille Lavoie. C’est ce distributeur qui alimente les pharmacies en médicaments et leur fournit jusqu’à 80% des autres produits vendus sur les tablettes.

Des frais d’adhésion annuels de 3000 $

Pour attirer des nouveaux venus, ce sont les atouts sur le plan financier de Jérôme-Henri Lavoie qui risquent le plus d’être vendeurs. Les frais d’adhésion pour être membre de la famille des pharmacies Horizon Santé sont fixes: 250 $ par mois, soit à peine 3000 $ par année. Des services complémentaires payants, comme le marketing ou la radio interne par exemple, sont vendus à la carte, mais ils sont facultatifs. Les pharmacies ne paient donc pas pour des services qu’ils n’utilisent pas.

Autre aspect attrayant, la pharmacie membre n’a aucune royauté ou pourcentage sur ses ventes à verser au Groupe. Cela peut représenter des économies se chiffrant à des dizaines de milliers de dollars par année, comme le savent des franchisés de grandes chaînes. Avec d’aussi minces revenus d’adhésion, Jérôme-Henri Lavoie ne cache pas que le Groupe Horizon Santé est pour l’instant déficitaire. La rentabilité n’est pas la priorité durant cette phase de démarrage.

Contrat révocable après six mois

Le contrat d’affiliation avec le Groupe Horizon Santé est par ailleurs d’une durée de sept ans, mais il peut être révoqué après un préavis de six mois.

«On ne voulait pas que la durée de contrat soit une barrière à l’entrée parce que les gens ne nous connaissent pas, explique son grand patron. C’est aussi une façon de m’assurer que nous allons continuer à être bons et ne pas s’asseoir sur nos signatures. Avec nous, le pharmacien peut changer de bannière à six mois d’intervalle». Aucun des six indépendants l’a fait à ce jour.

Quand le concept des pharmacies Horizon Santé a été conçu, la bannière visait surtout à fournir des petites surfaces de moins de 900 mètres carrés (environ 3000 pieds carrés). Deux ans et demi plus tard, la bannière se dit capable de fournir des pharmacies d’une surface moyenne de 1500 mètres carrés (5000 pieds carrés) et même à des pharmacies de grande surface (2400 mètres carrés, ou 8000 pieds carrés).

Les ambitions pour Horizon Santé

Jérôme-Henri Lavoie est conscient que certains contrats avec les grandes chaînes et bannières sont de longue durée. Il sait donc que les adhésions à sa bannière devraient se faire de façon progressive, mais souhaite tout de même mettre sur pied un réseau de 50 pharmacies d’ici trois à cinq ans.

Jérôme-Henri Lavoie croit que la pharmacie communautaire va évoluer vers des officines de superficie moindre, mais avec une gamme de services étendue. Si cela se réalise, il est convaincu que le modèle proposé par Horizon Santé plaira à un grand nombre de pharmaciens propriétaires et que la bannière pourrait même atteindre de 100 à 125 pharmacies affiliées.

« Autrefois, un pharmacien qui voulait s’affilier à une chaîne avait le choix entre six portes, souligne-t-il. Aujourd’hui, à la suite des fusions et acquisitions, il a le choix entre quatre portes. Avec Horizon Santé, je pense qu’on peut être la cinquième. »


Sources : Profession Santé

https://www.professionsante.ca/horizon-sante-un-petit-joueur-qui-aspire-jouer-dans-la-cour-des-grands